Malone03 Bourbonnais est un blog sans prétention où il est question du département de l'Allier, en fait de quelques communes du Nord-Est comme Sorbier, Vaumas Châtelperron, Saint-Léon, Saint-Pourçain-sur-Besbre ou Thionne... Mais pas seulement . Il est aussi question de recettes, d'informatique, de cartes postales, de métiers anciens, d' adresses d'artisans et de commerçants, d'hommages et de jardinage... Il y a 1050 messages publiés dont la qualité n'est pas égale, et Vous chères lectrices et chers lecteurs Vous trouverez tous les messages ici par ce lien. Malone03 fête ses dix ans d'existence au mois de juillet 2017. Il fut une sorte de pionnier dans la région, aujourd'hui toutes les communes, toutes les entreprises possèdent leur site et leur blogue... donc il a fallu s'adapter et les histoires des anciens, du petit caillou inconnu m'intéressent comme beaucoup d'entre Vous.

HOMMAGE A ERNEST BIDET

Ernest BIDET, né à Lapeyrouse (63) le 21 décembre 1917, est fils d'un employé de chemin de fer.

En 1943, il est apprenti boucher à Montluçon et rêve de s'installer à son compte.

.Refusant de partir au Service du Travail Obligatoire en Allemagne, et ne voulant pas compromettre sa famille, il rejoint le maquis de Chatel-Montagne en Montagne Bourbonnaise, dans les bois du lieu-dit "La Pourière" début novembre 1943. Le 4 février 1944 à la suite de la dénonciation d'un milicien ayant infiltré le réseau, alors que leur groupe devait saboter plusieurs locomotives en gare de triage de St Germain des Fossés le 9 février, le maquis est cerné par 200 G.M.R. (Groupe Mobile de Réserve). Les 22 maquisards sont conduits à la prison de Cusset, puis écroués à la Maison d'Arrêt de Riom. Les gardiens français, plus durs que les allemands, laissent les provisions apportées par leur famille (pain et pommes de terre bouillies) moisir avant de leur donner, provoquant de graves troubles digestifs. Il est ensuite transféré au camp de Compiègne, puis part le dimanche 2 juillet 1944 pour Dachau : 4 jours de voyage, 923 morts étouffés dans les wagons. Dans son wagon, 105 hommes se partagent 1 litre d'eau à Reims. Le convoi s'est appelé "le convoi de la Mort". Sur les 2 432 déportés du convoi, seuls 250 seront encore vivants à la Libération.

.Il supporte la captivité à Dachau jusqu'en mai 1945, mais il est très faible, le typhus se répand parmi les prisonniers. Il est hospitalisé à l'hôpital St Joseph, puis au pavillon des Diaconesses de l'hôpital militaire de Spire H.O.E. 411 et meurt le 15 mai 1945 quelques jours après la libération du camp.

Il est inhumé au cimetière Français de Spire. Son corps sera ramené plus tard à Lapeyrouse où il repose dans le caveau de famille. Le grade de Sous-lieutenant des Forces Françaises Combattantes Libres lui est décerné à titre posthume en avril 1947, puis la Croix de Guerre, la Légion d'Honneur le 27 avril 1960 et la médaille de la Résistance Française le 25 janvier 1961.

.Une stèle est érigée à La Pourière. A la suite d'une erreur son nom n'y figure pas.

N.B. Un monument situé près de la gare de Montluçon rend hommage à la manifestation contre le STO organisée par les communistes le 6 janvier 1943, toute première en France.

Une description du maquis est faite dans le livre d'André Sérézat "Et les Bourbonnais se levèrent" (Editions CREER 63340 Nonette Forum Massif Central), avec notamment la liste des 22 maquisards remis aux Allemands par les policiers français.

Robert MASSET, survivant du Convoi de la Mort, témoigne dans "A l'ombre de la Croix Gammée (de l'Indre au Neckar via Dachau)" imprimerie Langlois Argenton sur creuse. "L'Allier dans la guerre 1939-1945" de Jean Débordes (Editions Gérard Tisserand Diffusion De Borée mai 2000) évoque aussi la destruction du maquis de Chatel-Montagne, ainsi que le lynchage du dénonciateur Georges Gouverneur lors de l’épuration : pendu par les pieds à un lampadaire à Cusset, puis emmené, jugé à Moulins, condamné à mort. Il fait appel, et est condamné aux travaux forcés à perpétuité. Relaxé en 1970, il meurt en 1984 dans l'Isère.

ACCIDENT A CREUZIER-LE-NEUF

Accident à Creuzier-le-Neuf.
Il faisait très lourd, chaud mais pas orageux, les premières chaleurs, en ce mercredi 7 mai 2008 vers 17 h 00, à Creuzier-le-Neuf . Au lieu-dit "Degachons", trois voitures dont un taxi ont eu un accident, les 3 ambulances des pompiers se dirigèrent à Vichy, alors qu'un camion de pompier plus imposant restait sur place. La Gendarmerie Nationale sécurisait le lieu et faisait ce qu'il y a à faire. Nous espérons que les accidentés s'en sont tirés sans trop de gravité mais pour plus de détails lisez la presse locale probablement le journal "la Montagne" de Vichy et probablement l'édition de Moulins.
Sans vous faire la morale faites attention sur les routes pour ce long week-end du 8 mai. Les autres jours aussi...

ASSOCIATION HELVETIQUE EN BOURBONNAIS

CONFERENCE LE 28 JUIN 2008 A VICHY

Le 28 juin 2008, au centre culturel Valéry Larbaud à Vichy, en présence du Consul général de Suisse à Lyon, Mr Peter Félix,


- la Société d'histoire et d'archéologie de Vichy et environ
- l'Association helvétique en Bourbonnais,


recevront le colonel Dominic M. Pedrazzini, historien et chef des services généraux de la bibliothèque fédérale à Berne pour sa conférence :

Guerre et neutralité, une diplomatioe suisse au front, Walter Stucki, ministre de Suisse à Vichy, juin 1940 - septembre 1944.


Il nous fera vivre les peripéties du rôle de médiateurs efficient, entre les Forces françaises Libres et celles de la Wehrmacht, de notre diplomate, devant aboutir à la Libération de Vichy, le 26 août 1944.

Sur le même thème : Hommage à Walter Stucki 

LE RETOUR DE LOUIS LE GALOUP DE MARCASTEL

LE RETOUR DE LOUIS LE GALOUP DE JEAN-LUC MARCASTEL
.
Jean-Luc Marcastel m'a envoyé un message le 1 er mai 2008. Et quel message ! Il nous annonce qu'il a trouvé un éditeur. Pour rappel la saga de Louis le galoup - voir ICI - a été éditée pour les quatre premiers volumes aux Editions les 3 Epis. Ce petit éditeur au catalogue pourtant fort intéressant a dû fermer boutique aussi Jean-Luc a publié à compte d'auteur le cinquième et dernier volume de la saga. Aujourd'hui après moult péripéties, il a recouvré un éditeur : Les éditions Matagot à Paris.
.
Je vous laisse regarder cette bande annonce et en cliquant sur les liens vous trouverez tout ce que vous avez voulu savoir sur Jean-Luc Marcastel sans avoir osé le lui demander. Bande annonce. Cette bande annonce a été conçue et créée par Jean-Mathias Xavier dont le parcours professionnel est riche : Collaborateur au Studio Ellipse - sauf erreur de ma part c'est le studio qui a créé les dessins animés de Tintin - Jean-Mathias Xavier a collaboré aussi pour Disney animation. Et pour le reste le site de Matagot vous en dira plus.
.
Selon son éditeur le premier volume devrait être commercialisé à la fin mai 2008. Cette saga peut être lue à partir de douze ans jusqu'à ... Même s'il compte parmi ses lecteurs des enfants de huit ans.
.
On ne saurait que recommander la lecture de cette saga écrite par un instituteur d'Aurillac.
.
Patrick Clot