Malone03 est un blog sans prétention où il est question du département de l'Allier, en fait de quelques communes du nord-est. Mais pas seulement . Il est aussi question de recettes, d'informatique, de cartes postales, de métiers anciens, d' adresses d'artisans et de commerçants, d'hommages et de jardinage... Il y a 1050 messages publiés dont la qualité n'est pas égale, et Vous chères lectrices et chers lecteurs Vous trouverez tous les messages ici par ce lien. Malone03 fête ses dix ans d'existence au mois de juillet 2017. Il fut une sorte de pionnier dans la région, aujourd'hui toutes les communes, toutes les entreprises possèdent leur site et leur blogue... donc il a fallu s'adapter et les histoires des anciens, du petit caillou inconnu des Américains et leurs influences sur notre microcosme m'intéressent comme beaucoup d'entre Vous.

Musée de l'Allier : La vie à Bert - 03130 - Sabotier - Maréchal-ferrant - vigneron

Le Musée de Bert se trouve au Moulin Chavré au bord de la route qui mène de Bert à Varennes-sur-Têche. On y voit les outils utilisés par  le sabotier, le maréchal-ferrant,  le bourrelier, le cordonnier, le vigneron, le charpentier. 

On y expose le matériel pour les petites exploitations familiales, les objets de la vie domestique. Et, les différents aspects de l'école nous sont montrés. 

De l'école aux livres et aux cahiers, la transition est facile pour vous dire qu'il existe une petite bibliothèque et des Cahiers . Ces cahiers traitent de différents thèmes comme, "Chavroches, une châtellenie", "Catalogue de peintures et aquarelles", "Chavroches en cartes postales", "Trézelles en cartes postales" ou encore "L'Allier en carte géographiques anciennes"
ou par le site www.museedebert.com/
.
Pour résumé, vous y découvrez la vie de vos parents et arrière-parents par les objets et les outils d'antan, une exposition permanente de la vie familiale, scolaire et professionnelle entre 1850 et 1950.  1950... 

Un patrimoine sauvé et conservé par le Musée de Bert dans la droite ligne de Claude Seignolle qui a suivi les chemins de Stevenson : "Pendant mes voyages, j'ai dormi chez les paysans et j'ai bu leurs paroles, je me suis enrichi de leurs témoignages, j'en ai fait des contes fantastiques, des recueils de contes et légendes. J'ai rapporté leurs peurs, leurs superstitions dans mes livres" (...). Il m'a précisé : " A partir des années 1950, avec la modernisation de l'agriculture, la radio et l'arrivée de la télévision, par exemple, la tradition oralement distillée a commencé à disparaître". 

Aujourd'hui en 2013, ce musée malheureusement a fini de nous faire rêver. Il a fermé