Malone03 est un blog sans prétention où il est question du département de l'Allier, en fait de quelques communes du nord-est. Mais pas seulement . Il est aussi question de recettes, d'informatique, de cartes postales, de métiers anciens, d' adresses d'artisans et de commerçants, d'hommages et de jardinage... Il y a 1050 messages publiés dont la qualité n'est pas égale, et Vous chères lectrices et chers lecteurs Vous trouverez tous les messages ici par ce lien. Malone03 fête ses dix ans d'existence au mois de juillet 2017. Il fut une sorte de pionnier dans la région, aujourd'hui toutes les communes, toutes les entreprises possèdent leur site et leur blogue... donc il a fallu s'adapter et les histoires des anciens, du petit caillou inconnu des Américains et leurs influences sur notre microcosme m'intéressent comme beaucoup d'entre Vous.

Suisse | Hans-Rudolf Merz prit d'un fou rire

Cette vidéo montre l'ancien Ministre suisse de l'économie Hans-Rudolf Merz répondre aux dernières questions des parlementaires siégeant sous la coupole.

En 2009, c'est "lui-même" qui signa les accords d'entraides judiciaires en cas de fraude fiscale. Notamment, avec la France représentée par M. Christine Lagarde.  M. Merz était alors aussi Président de la Confédération(1).

Après six ans passé au Conseil fédéral, le Ministre Hans-Rudolf Merz a aujourd'hui démissionné, son remplaçant est M.Johann Schneider-Ammann. Quant à Mme Simonetta Sommaruga, elle remplace M. Moritz Leuenberger, démissionnaire lui aussi, il a siégé 15 ans au Conseil Fédéral est a été deux fois Président de la Confédération en 2001 et 2006. Ces élections se sont déroulée ce 22 septembre 2010. 

Contexte : M. Merz répondait à M.Jean-Pierre Grin qui s'indignait de la hausse des importations de viande assaisonnée.
.
Vidéo : M. Merz parle ici de droit de douane et prend pour exemple la  "Bündnerfleisch" c'est à dire la viande séchée des Grisons... En Guete Zaeme !



Le Ministre de l'économie a prié les députés de l'excuser: "Si j'ai ri, c'est que je n'ai pas tout compris ce que je vous ai dit".