Malone03 est un blog sans prétention où il est question du département de l'Allier, en fait de quelques communes du nord-est. Mais pas seulement . Il est aussi question de recettes, d'informatique, de cartes postales, de métiers anciens, d' adresses d'artisans et de commerçants, d'hommages et de jardinage... Il y a 1050 messages publiés dont la qualité n'est pas égale, et Vous chères lectrices et chers lecteurs Vous trouverez tous les messages ici par ce lien. Malone03 fête ses dix ans d'existence au mois de juillet 2017. Il fut une sorte de pionnier dans la région, aujourd'hui toutes les communes, toutes les entreprises possèdent leur site et leur blogue... donc il a fallu s'adapter et les histoires des anciens, du petit caillou inconnu des Américains et leurs influences sur notre microcosme m'intéressent comme beaucoup d'entre Vous.

Énergies renouvelables de la mythologie à la réalité

Pierre Rousseau dans son livre "De l'atome à l'étoile" décrivait, en guise d'introduction, un dialogue entre un élève et son professeur. Cela se passe à la fin du XIX eme siècle lors d'une promenade dans un jardin parisien, le prof dit à son élève un peu comme le Maître à Jacques le Fataliste : La science n'a plus de secret, l'électricité n'est plus qu'une curiosité. L'anecdote est peut-être vraie et le décor de l'histoire fait-il allusion au livre de Jean-Jacques Rousseau,  Les Rêveries du promeneur solitaire ? Mais, dans son livre, il explique à ses lecteurs les liens entre l'infiniment petit et l'infiniment grand...  Ce qui est en bas, est comme ce qui est en haut; et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas écrivait allégoriquement le mythique père de l'Alchimie, Hermès Trismégiste ( Hermès le trois fois très grand [ou Maître] ).  Est-ce que les Alchimistes connaissaient-ils déjà les dangers de l'atome ? Est-ce que l'Atlantide a-t-elle exister ? Loin de moi l'idée de répondre à ces questions. Ces questions qui, depuis longtemps, bien des personnes se les posent... Ce questionnement a été le prétexte d'un court métrage réalisé par Nicolas Caicoya, Le Dernier alchimiste. Il s'est inspiré de l'entretien entre Fulcanelli et Jacques Bergier et surtout il a puisé dans ses convictions profondes : " Mon intention avec ce court métrage est de montrer la possibilité d’un changement. Je ne partage pas l’hypothèse de la destruction du monde, mais dans ce cas cela guide ma réflexion. Et si nous étions l’Atlantide de nos héritiers ? Je n’ai pas l’intention d’ouvrir un débat sur l’existence ou non de l’Atlantide. Cela me sert de figure mythique, symbolique. Chaque être humain est l’Alchimiste de sa propre vie. La technologie nous ouvre des portes incroyables : la voiture à air comprimé, l’énergie solaire (en installant des panneaux solaires sur seulement 1% des 10% des terrains désertique que possède notre planète nous pourrions fournir l’énergie suffisante pour couvrir tout les besoins actuels), l’énergie basée sur l’hydrogène, l’énergie libre… D’infinis chemins encore à explorer et que je l’espère nous découvrirons bientôt." Ceci n'est pas de la science-fiction ni des utopies, d'ailleurs récemment j'ai lu un article :  "L’Allemagne vient de battre cette semaine un nouveau record de production d'énergie "verte" avec 22 GWh solaires injectés dans le réseau national Allemand. Le record a été battu lors des périodes d'heures creuses les 25 et 26 mai 2012 et a permis de produire environ la moitié de la demande nationale grâce à l’installation récente de nouvelles unités de production PV et un bon facteur d'ensoleillement." Source : gen4.fr