Malone03 est un blog sans prétention où il est question du département de l'Allier, en fait de quelques communes du nord-est. Mais pas seulement . Il est aussi question de recettes, d'informatique, de cartes postales, de métiers anciens, d' adresses d'artisans et de commerçants, d'hommages et de jardinage... Il y a 1050 messages publiés dont la qualité n'est pas égale, et Vous chères lectrices et chers lecteurs Vous trouverez tous les messages ici par ce lien. Malone03 fête ses dix ans d'existence au mois de juillet 2017. Il fut une sorte de pionnier dans la région, aujourd'hui toutes les communes, toutes les entreprises possèdent leur site et leur blogue... donc il a fallu s'adapter et les histoires des anciens, du petit caillou inconnu des Américains et leurs influences sur notre microcosme m'intéressent comme beaucoup d'entre Vous.

Cinéma René Fallet : Prometheus (critique), De Rouille et d’Os, Le Prénom


Ridley Scott, réalisateur de “Alien” et “Blade Runner”, retrouve le monde de la science-fiction dont il est l’un des pionniers les plus audacieux. Avec, Prometheus il créé une mythologie sans précédent, dans laquelle une équipe d’explorateurs découvre un indice sur l’origine de l’humanité sur terre. Cette découverte les entraîne dans un voyage fascinant jusqu’aux recoins les plus sombres de l’univers. Là-bas, un affrontement terrifiant qui décidera de l’avenir de l’humanité les attend. Les bribes du scénario et les trailers mis en appât étaient alléchants : Fin du XXI ème siècle, un vaisseau spatial affrété par un magnat mourant part explorer un système mentionné dans de de nombreuses cultures comme étant à l'origine de la vie sur Terre.
.
La critique n'est pourtant pas tendre avec ce film de Science-fiction :
-
Rendons le thème central à Erich von Däniken et il ne reste pas grand-chose du film. Le scénario est d'une banalité affligeante que les effets spéciaux et les nombreuses scènes d'hologrammes ne parviennent surtout pas à compenser. Ajoutez des dialogues imbéciles, des incohérences à la pelle, des personnages caricaturaux sans relief  (...) Jacques (Fribourg-CH)

-
Témoignage à chaud : Il est toujours périlleux d'attendre trop d'un film, donc en mauvaise élève, je n'ai pas suivi la recommandation de Jacques (même si j'avoue que sa critique m'a ébranlé sachant que l'on partage un certain petit nombre de références SF comme le brillant 2001... ).Alors ben oui, comme prévu, je suis allée le voir aujourd'hui. Et comme moins prévu, j'en suis sorti vraiment déçue. Je crois bien que rien ne suffit à sauver Prometheus du naufrage, même pas le côté graphique. Pour faire bref : Le scénario déjà faiblard est ponctué d’incohérences et de pirouettes scénaristiques pas très élégantes. Quant aux dialogues c'est le pompon, insipides et/ou ridicules. L'attitude des personnages est absurde pour des scientifiques et des astronautes aguerris, c'est bien de s'écarter des archétypes mais faudrait voir à pas abuser quand même. Les personnages sont creux, décérébrés, ce qui pourrait finalement expliquer qu'il y ait aucune interaction entre eux. Et pour finir un sacrifice de ricain de plus pour sauver le monde. Qui a dit que Prometheus est un "must-see" pour les fans d'Alien ! Nathalie (Pau -FR)
-
Pour ma part j'irai le voir afin de me faire aussi ma propre opinion...


Lien : Généalogie : Charlize Theron a-t-elle des origines auvergnates ?