Malone03 Bourbonnais est un blog sans prétention où il est question du département de l'Allier, en fait de quelques communes du Nord-Est comme Sorbier, Vaumas Châtelperron, Saint-Léon, Saint-Pourçain-sur-Besbre ou Thionne... Mais pas seulement . Il est aussi question de recettes, d'informatique, de cartes postales, de métiers anciens, d' adresses d'artisans et de commerçants, d'hommages et de jardinage... Il y a 1050 messages publiés dont la qualité n'est pas égale, et Vous chères lectrices et chers lecteurs Vous trouverez tous les messages ici par ce lien. Malone03 fête ses dix ans d'existence au mois de juillet 2017. Il fut une sorte de pionnier dans la région, aujourd'hui toutes les communes, toutes les entreprises possèdent leur site et leur blogue... donc il a fallu s'adapter et les histoires des anciens, du petit caillou inconnu m'intéressent comme beaucoup d'entre Vous.

BLAISE PASCAL UN GÉNIE AUVERGNAT

"Blaise Pascal, né le 19 juin 1623 à Clairmont (aujourd'hui Clermont-Ferrand) en Auvergne et mort à 39 ans le 19 août 1662 à Paris, est un mathématicien, physicien, inventeur, philosophe, moraliste et théologien français."  

Le 19 août 2012, il aurait eu 350 ans... mais une conférence ayant pour thème "les pascalines", les machines arithmétiques inventées par Blaise Pascal se déroulera à Vichy au début du mois octobre. Elle sera présentée par M. Dominique Vogt, régisseur principal du musée Lecoq à Clermont-Ferrand et Mme Nathalie Vidal, responsable du département Histoire des Sciences et Techniques du musée Lecoq.

Cette conférence s'est déjà tenue à l'Académie des sciences, Belles-Lettres et Arts de Clermont-Ferrand ainsi qu'à Genève. Elle a marqué le coup d'envoi de l'année PASCAL, avec la présentation de l'invention géniale du célèbre Clermontois, la première machine arithmétique  avec report automatique de la retenue.

Blaise Pascal, a mis au point cette machine pour aider son père dans sa charge de travail, machine à calculer qu'il n'a cessé de perfectionner en ajoutant des rondelles de mémoire, des rondelles de soustraction et un ingénieux système de remise à zéro. Une machine à calculer capable de faire des additions et des soustractions qu'il inventât à l'âge de 19 ans et qu'il perfectionnât en présentant cinquante prototypes...




Blaise Pascal fut mathématicien, il est le père du calcul des probabilités, on lui doit le théorème de Pascal, le triangle de Pascal (bien que celui-ci fusse connu dès le 1er millénaire), il fut également physicien il a travaillé sur l'étude des fluides qui a prouvé l'existence d'une pression atmosphérique  et il a clarifié les notions de pression et de vide. Une unité de pression porte d'ailleurs son nom le pascal (Pa)... Comme inventeur, on doit à Blaise Pascal la machine à calculer, la presse hydraulique, la seringue. Blaise Pascal, fut aussi un moraliste, un théologien. Et, le chapitre " Chimie et Philosophie" de Fulcanelli, dit que "Pascal, Leibniz, Jean-Baptiste Dumas, Marcellin Berthelot, Spinoza tiennent l'alchimie pour une réalité".    UN GÉNIE AUVERGNAT 

Cet homme pourtant était de santé fragile, à l'âge de 18 ans il souffrait déjà de douleurs abdominales, son système nerveux était atteint, il souffrait de migraines, à l'âge de 24 ans il fit même une attaque de paralysie.

Par sa maladie, et ses rencontres il en vint à la théologie. Il rencontra deux médecins jansénistes qui s'occupaient de son père blessé lors d'une glissade. Pascal, les fréquenta pendant plusieurs mois et se mit à lire des oeuvres janséniste. Alors âgé de 29 ans, il fait une retraite où il y lit Jean de la Croix, le grand mystique Espagnol... Deux ans plus tard, il échappe à la mort, un accident de carrosse manque de le tuer sur le Pont de Neuilly, il restera inconscient pendant deux semaines. Il se réveillera avec une "intense" vision religieuse. Il participe à la traduction en français de la bible. Il prend la défense de ses amis jansénistes, un livre sera publié clandestinement, les "Provinciales"... ( A propos des "Provinciales" Henri Guillemin dit : " Derrière ce récit religieux se cache un récit politique").

Blaise Pascal décédera le 19 août 1662 au n°2 de l'actuelle Rue Rollin à Paris et il est enterré dans l'église Saint-Étienne-du-Mont, à deux pas du Panthéon... (proposition, suggestion).


 "Après sa mort, de nombreuses feuilles de papier ont été trouvées lors du tri de ses effets personnels, sur lesquelles étaient notées des pensées isolées"... Peut-être inachevées comme le Requiem du vivant de Mozart ?  Ces  notes donneront naissance au livre les "Pensées". 

Serait-il lui faire offense de dire avec un peu d'humour que Blaise Pascal est ainsi le père des textos ? Le fait est qu'un langage de programmation porte son nom...



Sources :
Wikipédia
Henri Guillemin (RTS)
"Le Feux des magiciens" page 394, Jérôme Huck
Image : philolog.fr
 

Bienfaits du miel de tilleul

Bienfaits de la fraise

Recette confiture de mûres

Apiculture respectueuse | Miel de l' Allier | Hubert Regnier | St-Léon

Recette fondue auvergnate

RECETTE SALADE DE PISSENLIT