Malone03 est un blog sans prétention où il est question du département de l'Allier, en fait de quelques communes du nord-est. Mais pas seulement . Il est aussi question de recettes, d'informatique, de cartes postales, de métiers anciens, d' adresses d'artisans et de commerçants, d'hommages et de jardinage... Il y a 1050 messages publiés dont la qualité n'est pas égale, et Vous chères lectrices et chers lecteurs Vous trouverez tous les messages ici par ce lien. Malone03 fête ses dix ans d'existence au mois de juillet 2017. Il fut une sorte de pionnier dans la région, aujourd'hui toutes les communes, toutes les entreprises possèdent leur site et leur blogue... donc il a fallu s'adapter et les histoires des anciens, du petit caillou inconnu des Américains et leurs influences sur notre microcosme m'intéressent comme beaucoup d'entre Vous.

Google : et si nous mettions nos forces créatrices au service de la France ?

,
La ministre de la culture et de la communication s'est offusquée de la réponse de Google : "Ce n'est pas avec des menaces qu'on traite avec un gouvernement démocratiquement élu".

Rappelons que  six députés PS  ont déposé deux amendements au budget 2013, visant à financer le développement du très haut débit en France.  Un entretien de la députée auvergnate, Mme Christine Pires Beaune a été publié le 18 octobre 2012  dans l'Expansion. Madame Christine Pires Beaune  soutient l'idée de la  taxation de Google à hauteur de 125 millions d'euros. Une taxation préconisée par la ministre de la culture et de la communication.

La somme perçue est destinée aux  Fonds d'Aménagement Numérique du Territoire,  à l'amélioration la transmission entre les divers acteurs de la santé, médecin, hôpitaux qui, il faut bien le dire, sont " handicapés " par la faiblesse des débits variables des connexions Internet.  Si, sur les symptômes tout le monde est d'accord, il me semble que sur la forme tout le monde ne soit pas d'accord en particulier le géant Google.

.
Madame la députée si vous êtes arrivée à ce poste, c'est grâce à votre travail, grâce à vos idées, grâce à votre talent que vous avez su faire fructifier. Et, j'en suis sincèrement heureux pour vous, mais personne n'a créé une taxe sur votre réussite ...

Il va de même pour Google, une entreprise américaine qui a débuté petitement comme c'est souvent le cas aux States et qui est devenue ce qu'elle est, c'est-à-dire, la plus puissante entreprise dans son domaine. Et, aujourd'hui vous voulez la taxer, récolter les fruits issus des graines que vous n'avez pas semées. 


Vous,  c'est au sens large, car ce n'est pas de votre "faute" si l'Europe et la France ont "loupé le virage Internet." Et pourtant, en France,  il ne manque pas d'ingénieurs de très haut niveau, il ne manque pas de mathématiciens, et il y a suffisamment d'ouvriers  pour construire les réseaux. Malgré tout, notre capacité à créer, à penser le futur, est "handicapé" principalement par notre manque d'esprit prospectif.  Nous n'osons pas nous projeter dans le futur. Jacques Bergier a déjà fait ce constat amer dans son célèbre Matin des Magiciens : La France resté coincée en 1880, l'époque du fusil Chassepot.  


Nous avons toutes les intelligences pour créer une entreprise qui pourrait être concurrente du  géant américain de l'Internet. Il y a sûrement d'autres pistes à étudier pour, osons le mot, révolutionner l'Internet. 

Mais je vous comprends sans vous approuver, il est tellement plus facile de taxer de partout que de mobiliser les forces vives de notre beau pays afin de créer et d'innover.
 

Sur le même thème : prospective  opérationnelle Agir juste... Maintenant !