Allier - Commerces - Apiculture - Tourisme - Nature - Maison et jardin - Recettes

Malone03 Bourbonnais est un blog sans prétention où il est question du département de l'Allier, en fait de quelques communes du Nord-Est comme Sorbier, Vaumas Châtelperron, Saint-Léon, Saint-Pourçain-sur-Besbre ou Thionne... Mais pas seulement . Il est aussi question de recettes, d'informatique, de cartes postales, de métiers anciens, d' adresses d'artisans et de commerçants, d'hommages et de jardinage... Il y a 1050 messages publiés dont la qualité n'est pas égale, et Vous chères lectrices et chers lecteurs Vous trouverez tous les messages ici par ce lien. Malone03 fête ses dix ans d'existence au mois de juillet 2017. Il fut une sorte de pionnier dans la région, aujourd'hui toutes les communes, toutes les entreprises possèdent leur site et leur blogue... donc il a fallu s'adapter et les histoires des anciens, du petit caillou inconnu m'intéressent comme beaucoup d'entre Vous.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Il était une fois Louis de Régemortes, ingénieur et bâtisseur du Pont Régemortes

Pont Régemortes
"Durant le XVIIIe siècle, les travaux d'embellissement de la ville se poursuivent, mais la grande réussite architecturale de ce siècle à Moulins est le pont que l'ingénieur Louis de Régemortes parvient à construire sur l'Allier. Au niveau de Moulins, l'Allier est relativement étroit, et c'est sans doute une des raisons qui poussèrent initialement des populations à s'installer ici. Longtemps des ponts en bois seront construits, tous emportés par des crues."
 .
"Les années 1750 apportent enfin un dénouement durable à un double problème posé par l’Allier : les crues de la rivière non seulement inondent très fréquemment les « bas-quartiers », mais elles emportent de plus systématiquement les ponts que l’on doit inlassablement reconstruire [ parmi ceux-ci le pont  dessiné par Mansart en 1705 et qui avait été emporté par la crue de 1710 avant même d'être terminé]. La solution viendra par l’intermédiaire de Louis de Régemortes, ingénieur des Turcies et Levées de la Loire. 


Pour maîtriser de façon définitive les contraintes imposées par la rivière, il élargit son lit et met en place, de chaque côté, des levées plus hautes que les crues pour éviter toute inondation. En 1753, la vie ouvrière s’organise autour du chantier qui s’achève dix ans plus tard, durant l’année 1763. On compte en tout six étapes de « manoeuvre » dans la construction du pont. Une partie d’entre elles est destinée à mettre en œuvre l’innovation technique apportée par Régemortes, faisant l’originalité de la construction : le radier continu. 
-
Le radier continu est un ouvrage de charpente ou de maçonnerie construit sur le lit du la rivière sous toute l’emprise du pont. Son utilisation permet une solidité des fondations malgré un fond sablonneux dont l’instabilité avait, en grande partie causé l’effondrement des ouvrages précédents." 

Pour le 250 ème anniversaire de l'achèvement du Pont Régemortes, le Musée du Bâtiment de Moulins avait consacré une très belle exposition  à Louis de Régemortes et à son oeuvre. 

Musée du Bâtiment. 18 rue du Pont Ginguet 03000 MOULINS. Tel.et fax : 04.70.34.23.69 e-mail: museebatiment@wanadoo.fr 



Thème semblable : Eugène Freyssinet , inventeur du béton précontraint

Bienfaits du miel de tilleul

Bienfaits de la fraise

Recette confiture de mûres

Apiculture respectueuse | Miel de l' Allier | Hubert Regnier | St-Léon

Recette fondue auvergnate

RECETTE SALADE DE PISSENLIT