Malone03 Bourbonnais est un blog sans prétention où il est question du département de l'Allier, en fait de quelques communes du Nord-Est comme Sorbier, Vaumas Châtelperron, Saint-Léon, Saint-Pourçain-sur-Besbre ou Thionne... Mais pas seulement . Il est aussi question de recettes, d'informatique, de cartes postales, de métiers anciens, d' adresses d'artisans et de commerçants, d'hommages et de jardinage... Il y a 1050 messages publiés dont la qualité n'est pas égale, et Vous chères lectrices et chers lecteurs Vous trouverez tous les messages ici par ce lien. Malone03 fête ses dix ans d'existence au mois de juillet 2017. Il fut une sorte de pionnier dans la région, aujourd'hui toutes les communes, toutes les entreprises possèdent leur site et leur blogue... donc il a fallu s'adapter et les histoires des anciens, du petit caillou inconnu m'intéressent comme beaucoup d'entre Vous.

Informatique et cloud : Les révélations d'Edward Snowden coûteront entre 22 et 33 milliards de dollars à Google, Apple, et Microsoft

Le 26 janvier 2013 sur ce blog, j'écrivais : Le cloud est sensé sécuriser vos données... Au fil du temps, il se pourrait bien que le cloud soit plus dangereux que les virus selon les experts ! Vos données se retrouvent dans les nuages... mais visiblement pas pour tout le monde. La loi américaine FISAAA, FISA Amendement ACT 2008, légitimise, pour les États-Unis, la cybersurveillance à l'échelle mondiale. Elle vise les données situées à l'extérieur des USA et appartenant à des personnes non-américaines ! Cette loi s'applique aux fournisseurs de services cloud et pas seulement les opérateurs télécoms. FISAAA supprime certaines contraintes qui empêchaient jusque-là de réaliser une cybersurveillance continue et de grande ampleur, et de récupérer tout type de données... La messe est dite.  Les fournisseurs de clouds devront se plier aux injonctions des services étatiques US comme la NSA pour installer des dispositifs de scan des données. Il est impossible de se protéger par les cryptage de ses données, ces opérations sont obligatoirement réalisées par le cloud, vu sa puissance de calculs... Pourtant l'Europe interdit tout transfert de données personnelles hors de l'UE. Il est plus qu'étrange que l''Europe n'est pas réagit à cette loi FISAAA qui instaure la cybersurveillance à l'échelle planétaire. Gageons que certains n'auront pas trop la tête dans les nuages... le réveil sera d'autant plus dur, à la George Orwell. 
.
Le réveil à la George Orwell est aujourd'hui très difficile, les principaux acteurs de l’Internet ont la gueule de bois, car les récentes révélations Edward Snowden sur le programme d’espionnage Prism ont fortement discrédité les acteurs du stockage dématérialisé que sont Google, Apple ou Microsoft. 

En effet, les acteurs économiques, les chercheurs scientifiques, les chercheurs dans les entreprises innovantes, déjà n'utilisaient que très peu les clouds... 

Surtout que nous sommes en pleine guerre économique et stratégique... Dans ces conditions, il est normal de protéger ses données pour ne pas donner à la concurrence, des années de recherches et des millions d'euros, de dollars d'économie. 

Pour, ceux qui ont lu Orwell, Jacques Bergier (espionnage politique, stratégique, économique, guerre du pétrole etc.)  le danger des clouds est une évidence.

Les révélations d'
Edward Snowden a donné le coup de grâce, à cette industrie du stockage d'information qui risque de faire perdre à Google, Apple, Microsoft des milliards de dollars, on estime la perte à 33 milliards de dollars...   Les clients étrangers, en particulier européens, désertent les nuages américains pour se tourner vers des services locaux garantissant la confidentialité des données stockées. Selon ITIF, les géants du Net soumis aux intrusions de la NSA pourraient perdre au total entre 10% et 20% de parts de marché. Une opportunité pour les nuages européens… et suisses, qui on tout intérêt à jouer la carte de la confidentialité absolue des données qui leur sont confiées.

Mais le plus sûr est d'envoyer les informations sensibles par des réseaux informatiques internes sécurisés ou encore mieux par voie postale dans un courrier sans entête.  Cela s'appelle le progrès...

Voir aussi : Les informaticiens sont-ils tête en l'air, in the Cloud ? 

A

Bienfaits du miel de tilleul

Bienfaits de la fraise

Recette confiture de mûres

Apiculture respectueuse | Miel de l' Allier | Hubert Regnier | St-Léon

Recette fondue auvergnate

RECETTE SALADE DE PISSENLIT