Malone03 est un blog sans prétention où il est question du département de l'Allier, en fait de quelques communes du nord-est. Mais pas seulement . Il est aussi question de recettes, d'informatique, de cartes postales, de métiers anciens, d' adresses d'artisans et de commerçants, d'hommages et de jardinage... Il y a 1050 messages publiés dont la qualité n'est pas égale, et Vous chères lectrices et chers lecteurs Vous trouverez tous les messages ici par ce lien. Malone03 fête ses dix ans d'existence au mois de juillet 2017. Il fut une sorte de pionnier dans la région, aujourd'hui toutes les communes, toutes les entreprises possèdent leur site et leur blogue... donc il a fallu s'adapter et les histoires des anciens, du petit caillou inconnu des Américains et leurs influences sur notre microcosme m'intéressent comme beaucoup d'entre Vous.

Logiciel de mathématiques en ligne : Comment résoudre vos problèmes de maths avec le logiciel Maxima

C'est le rôle essentiel du professeur d'éveiller 
la joie de travailler et de connaître
Albert Einstein 

Le mot, mathématique, peut être utilisé comme nom commun féminin ou  adjectif comme par exemple opération mathématique.

Son étymologie vient du grec mathematikos qui veut dire : Qui aime apprendre. C'est pour cette raison que j'ai choisi la citation d'Albert Einstein ci-dessus.



 
Que nul n'entre s'il n'est géomètre, écrivait Platon dans son livre la République, cet avertissement était inscrit dans le "marbre" au fronton de l'Académie d'Athènes. Une école qui enseignait la philosophie et les sciences. Un avertissement devenu adage dans les loges maçonniques. Mais, au-delà de l'Histoire du mot, le plus important est de retenir son étymologie : Celui qui aime a apprendre. La phrase, que j'aime à faire apprendre ce nombre utile aux sages et dans le même esprit, elle dévoile les onze premiers chiffres du nombre Pi.

Passionnant non ? 


Or, depuis que l'Homme a su compter et jusqu’à nos jours les mathématiques ont évolués. Du cailloux (Latin : calculi), la machine d'Anticythère - peut-être qu'il y a d'autres machines plus anciennes, plus évoluées et  pas encore découvertes ? - aux plus puissants ordinateurs, en passant par la pascaline, les "outils" de l’utilisateur, de l'étudiant, de l'enseignant et du professeur, les machines ont également progressé.

Le logiciel Maxima est un descendant du logiciel de maths Macsyma développé depuis les années  1960 par  Massachusetts Institute of Technology. Pour les intéressés voici son  histoire présentée par le Pr. Joel Mosese PDF du Professeur Joel Moses

Vous pouvez télécharger le logiciel Maxima 5.31.1  sur maxima.sourceforge.net et faire de l'arithmétique, de l'algèbre, du calcul matriciel, différentiel, intégral, économique, corriger vos exercices, créer et aimer apprendre !  

Il suffit d'aller pour cela sur le site et à gauche vous cliquez la rubrique Download et vous choisissez le logiciel en fonction de votre ordinateur. S'il n'y a pas de pilote dans l'avion vous cliquez sur Windows, ou si vous avez des pilotes dans l'avion cliquez sur Maxima-Linux, etc.
 

Dans les rubriques il y a un chapitre documentation où vous pouvez télécharger le mode d'emploi et bien plus, en français ou en d'autres langues.


Amis écoliers, collégiens, lycéens, étudiant si cette année vous n'arrivez pas à obtenir la note de 20 sur 20 en math, Malone n'y est pour rien [sourire].  Par Euler et tous les autres, il est  utile de préciser que ce logiciel est gratuit.