Malone03 Bourbonnais est un blog sans prétention où il est question du département de l'Allier, en fait de quelques communes du Nord-Est comme Sorbier, Vaumas Châtelperron, Saint-Léon, Saint-Pourçain-sur-Besbre ou Thionne... Mais pas seulement . Il est aussi question de recettes, d'informatique, de cartes postales, de métiers anciens, d' adresses d'artisans et de commerçants, d'hommages et de jardinage... Il y a 1050 messages publiés dont la qualité n'est pas égale, et Vous chères lectrices et chers lecteurs Vous trouverez tous les messages ici par ce lien. Malone03 fête ses dix ans d'existence au mois de juillet 2017. Il fut une sorte de pionnier dans la région, aujourd'hui toutes les communes, toutes les entreprises possèdent leur site et leur blogue... donc il a fallu s'adapter et les histoires des anciens, du petit caillou inconnu m'intéressent comme beaucoup d'entre Vous.

Le nouveau billet de 10 euros sera mis en circulation à partir du 23 septembre

La deuxième coupure d'une nouvelle série de billets baptisée "Europe" est censée être plus difficilement falsifiable. 

Elle sera mise en circulation à partir du 23 septembre. Le design de ce nouveau billet de 10 euros, dont les tons tirent davantage sur le rouge que le marron, reprend celui de l'ancien, avec quelques ajouts technologiques pour le rendre plus sûr et plus résistant.

L'innovation majeure est, comme pour le nouveau billet de 5 euros entré en circulation en mai, l'apparition sur les billets d'un visage, celui d'Europe, une princesse de la mythologie grecque séduite et enlevée par le dieu Zeus métamorphosé en taureau, qui a par la suite donné son nom au continent. 

L'ajout du portrait permet d'inclure de nouveaux signes de sécurité, destinés à compliquer la contrefaçon des billets: l'hologramme portrait, perceptible en inclinant le billet, et le filigrane portrait, visible par transparence. 

En outre, un nombre couleur émeraude, avec effet lumineux et changement de teinte -il passe du vert au bleu selon la manière dont le billet est penché- complète les deux premiers signes de sécurité, a souligné Yves Mersch, membre du directoire de la BCE, lors d'une conférence de presse.
p