Malone03 est un blog sans prétention où il est question du département de l'Allier, en fait de quelques communes du nord-est. Mais pas seulement . Il est aussi question de recettes, d'informatique, de cartes postales, de métiers anciens, d' adresses d'artisans et de commerçants, d'hommages et de jardinage... Il y a 1050 messages publiés dont la qualité n'est pas égale, et Vous chères lectrices et chers lecteurs Vous trouverez tous les messages ici par ce lien. Malone03 fête ses dix ans d'existence au mois de juillet 2017. Il fut une sorte de pionnier dans la région, aujourd'hui toutes les communes, toutes les entreprises possèdent leur site et leur blogue... donc il a fallu s'adapter et les histoires des anciens, du petit caillou inconnu des Américains et leurs influences sur notre microcosme m'intéressent comme beaucoup d'entre Vous.

Désespéré mais avec élégance, Robin Williams nous a quittés à l'âge de 63 ans

Brûler sa jeunesse mourante 
Mais faire celui qui s´en dispense 
Être désespéré 
Mais avec élégance
Jacques Brel 

L'annonce du décès -sans doute un suicide- de Robin Williams, comique de génie et acteur de grand talent, a provoqué une onde de choc dans la profession mais bien au-delà, tant ce petit bonhomme, à l'énergie inépuisable, était adoré du public. 



Le président américain Barack Obama a salué ''le talent incommensurable que l'acteur offrait en toute liberté et généreusement à ceux qui en avaient le plus besoin. Robin Williams était un pilote, un docteur, un génie, une nounou, un président, un professeur, Peter Pan et tout ce qui se trouve entre ces personnages. Mais il était unique.'' 
.
Vidéo en hommage à Robin Williams,  avec des séquences de ses films  


Désespéré mais avec élégance, vous aviez parlé dans The Guardian, en septembre 2010, de vos problèmes d'alcool, de drogue et de votre opération  du coeur.  

Et, vous nous donniez  une leçon de vie dans son film le plus connu, le Cercle des poètes disparus  

Citations et musique du film le Cercle des poètes disparus.

Veuillez vous approcher messieurs et contemplez tous ces visages surgis du passé. Vous les avez bien souvent entraperçus ici sans jamais vraiment les regarder. Ils ne sont guère différents de vous n’est-ce pas, les mêmes cheveux, les mêmes hormones qui vous titillent aussi, invincibles, autant que vous croyez l’être. Le monde leur appartient. 

Ils sont persuadés d’avoir un avenir grandiose, tout comme un bon nombre d’entre vous. 

L’espoir brille dans leurs yeux, comme vous. Ont-ils attendu qu’il soit trop tard pour ne réaliser ne serait-ce qu’une miette de leurs grands rêves ? Parce que messieurs voyez vous, tous ces garçons fertilisent les chrysanthèmes... Mais si vous tendez l’oreille, vous les entendrez murmurer un conseil, écoutez les allez penchez vous plus près... Carpe… vous entendez ? (J'étais ce que tu es, tu seras ce que je suis, matière à réflexion , n'est-ce pas ?) .
Carpe diem 

Carpe diem. Profitez du jour présent mes amis. Que votre vie soit extraordinaire.

Eh oui, M. Williams, nous faisons en sorte que... mais un jour fatalement nous vous rejoindrons.  Aussi, nous vous disons au revoir cher Pr. John Keating avec la marche de l'Empereur de Beethoven (Concerto pour piano No. 5, Op. 73 II Adagio un poco mosso qui a inspiré une partie de bande sonore du film ). 

.

a
A voir absolument: L’hommage à Robin Williams