Malone03 Bourbonnais est un blog sans prétention où il est question du département de l'Allier, en fait de quelques communes du Nord-Est comme Sorbier, Vaumas Châtelperron, Saint-Léon, Saint-Pourçain-sur-Besbre ou Thionne... Mais pas seulement . Il est aussi question de recettes, d'informatique, de cartes postales, de métiers anciens, d' adresses d'artisans et de commerçants, d'hommages et de jardinage... Il y a 1050 messages publiés dont la qualité n'est pas égale, et Vous chères lectrices et chers lecteurs Vous trouverez tous les messages ici par ce lien. Malone03 fête ses dix ans d'existence au mois de juillet 2017. Il fut une sorte de pionnier dans la région, aujourd'hui toutes les communes, toutes les entreprises possèdent leur site et leur blogue... donc il a fallu s'adapter et les histoires des anciens, du petit caillou inconnu m'intéressent comme beaucoup d'entre Vous.

Une vague de peste brune, mais pas la marée du siècle non plus par Frédéric Charpié

Une vague de peste brune, mais pas la marée du siècle non plus.

Élections départementales françaises, le FN stagne et les instituts de sondage se sont magistralement plantés, donc pas de vague ''Bleu Marine'', mais pas de quoi non plus se réjouir de voir les 2/3 de la moitié des français fascinés soit par l'UMP de Sarko, soit par le FN de Marine le Pen (les autres n'ont simplement pas voté). Ici, il faut bien voir que ce résultat fait du FN un parti qui s'implante dans le territoire, et qu'il faudra une sacrée mobilisation pour empêcher cette progression au second tour. Un soutien certes encore "modéré" au FN, donc, mais un soutien tout de même, et y compris avec les propos clairement racistes tenus par de nombreux candidat-e-s qui ont joyeusement dérapé sur les réseaux sociaux durant cette campagne. On a donc bien voté pour ici pour des racistes primitifs avançant à visage découvert, et ça, ce n'est pas du tout une bonne nouvelle.

Les socialistes sont socialistes, et ils sont donc nos amis, ou pas...



Et si les socialistes tentaient de virer et de faire une politique qui soit réellement de gauche? Leurs agissements démontrent malheureusement qu'ils ne croient plus du tout aux bienfaits d'un virage écosocialiste. Ils continuent de sucer la roue des allemands, et de rester les éternels larbins d'Angela Merkel. Ces poulidors de la politique austéritaire imposée par l'UE n'ont hélas qu'un capitaine de pédalo pour les guider, alors qu'il serait grand temps qu'un homme fort et réellement de gauche puisse taper sur la table. Mais au lieu de ça, ces ''idiots'' arrivent encore à se gausser de leurs résultats, qui dans la réalité sont largement obtenus grâce aux accords de "divers gauches", tout en osant même pas défendre publiquement la gauche alternative dans les médias (et oui, ces dangereux communistes). Avec le p'tit Macron, on fait du Sarko, version à peine rosée, et c'est bien connu, le cas échéant et devant l'urne, les citoyens préfèrent voter pour l'original, ou simplement de s'abstenir, ne comprenant aussi plus ce que veut dire cette élection, à la veille du grand remaniement parcellaire annoncé par le gouvernement.

Le changement, c'est maintenant !

Il serait temps que tous les socialistes mollassons se réveillent, osent affirmer être les alliés d'une gauche de la gauche et des verts réellement progressistes, écoutent aussi leurs camarades frondeurs, et ce sous peine de décliner encore, et encore... Les gens veulent de la clarté, et il existe un projet de gauche, une réelle alternative à cette politique du fric et du profit maximisé, mais à les entendre, eux-mêmes ne semblent plus y croire, la remontée sera donc très difficile, surtout pour des gens qui s'excusent n'osent pas afficher publiquement un soutien à Syriza, pauvres cloches. Alors François, le changement, c'est maintenant? On est pas sorti de l'auberge...

Un vote républicain pour sortir un peu de l'impasse FN ?

A peine les premier résultats sorti des urnes que le nain Sarkosy se prenait déjà pour un géant, et ce colosse aux pieds d'argile, avançant comme il peut avec ses multiples casseroles judiciaires, annonce déjà que l'UPM va prôner le "Ni Ni", donc en affirmant qu'il ne faut pas faire de choix dans les cantons ou un candidat FN est opposé à un PS, cet homme met sur le même niveau de nocivité un socialiste et un frondeur, insistant sur les alliances des socialistes avec des communistes, le crime suprême à ne pas commettre (...). Au moins, ici on peut remercier Manuel Vals pour sa clarté, préférant d'entrée de jeu dresser un front républicain face au FN, espérons qu'au second tour les français sauront faire le bon choix. 

Papier de contribution - Frédéric Charpié / secrétaire national de La Gauche

Aucun commentaire:

Bienfaits du miel de tilleul

Bienfaits de la fraise

Recette confiture de mûres

Apiculture respectueuse | Miel de l' Allier | Hubert Regnier | St-Léon

Recette fondue auvergnate

RECETTE SALADE DE PISSENLIT