Malone03 est un blog sans prétention où il est question du département de l'Allier, en fait de quelques communes du nord-est. Mais pas seulement . Il est aussi question de recettes, d'informatique, de cartes postales, de métiers anciens, d' adresses d'artisans et de commerçants, d'hommages et de jardinage... Il y a 1050 messages publiés dont la qualité n'est pas égale, et Vous chères lectrices et chers lecteurs Vous trouverez tous les messages ici par ce lien. Malone03 fête ses dix ans d'existence au mois de juillet 2017. Il fut une sorte de pionnier dans la région, aujourd'hui toutes les communes, toutes les entreprises possèdent leur site et leur blogue... donc il a fallu s'adapter et les histoires des anciens, du petit caillou inconnu des Américains et leurs influences sur notre microcosme m'intéressent comme beaucoup d'entre Vous.

LE DÉPART DE L'HERMIONE par Patrice Hernu

1780, le marquis de la Fayette (1757-1834) allait franchir 13.000 km de mer pour porter secours aux insurgents fidèles à la tradition stuartiste contre l'Angleterre.

Certes, le différend entre la France et l'Angleterre s'est construit sur un malentendu qui remonte à la guerre de Cent Ans, à Jeanne d'Arc et sans doute au différend entre Philippe le Bel et les templiers, lequel allait aboutir à un formidable renversement de l'histoire, puisque le Temple canal historique maintenu fera souterrainement tout pour empêcher l'arrivée au Trône de France d'un descendant de l'assassin de Jacques De Molay, fut-il plus français que français bien qu'apparemment anglais. La haine de l'Eglise aboutira à Cromwell, à la puissance anglaise et l'Angleterre ne sera bientôt plus que la perfide Albion !

Mais bien des nations européennes se sont construites sur des malentendus. Il reste que Louis XIV soutint la revendication à l'indépendance de la Bretagne vraie à l'indépendance culturelle, projet qui fut voué à l'échec, que renia Louis XV sous la pression de Mme de Maintenon et que Louis XVI ne reprit à son compte que "mollement" comme pour tout ce qu'il entreprit et qui ruina la France et le condamna à la Révolution.

Aussi bien l'aventure d'abord courageuse et individuelle du marquis réconcilie les Jacobistes, les Jacobins et la République, relie mythiquement les Etats-Unis à leur véritable origine européenne malgré tous les abandons dont nous avons fait preuve et il nous plait de savoir que ce grand pays tiendrait son indépendance de notre soutien - ce qui n'est pas faux - et qu'ainsi, d'une certaine façon, l'Auld Contrée déchirée en Europe par l'histoire se survit dans la Newelle Contrée, un temps encore la plus puissante du monde. 

Alors vive le Marquis et bon vent pour l'Hermione (nom particulièrement symbolique mais c'est une autre affaire !)


Patrice Hernu