Malone03 Bourbonnais est un blog sans prétention où il est question du département de l'Allier, en fait de quelques communes du Nord-Est comme Sorbier, Vaumas Châtelperron, Saint-Léon, Saint-Pourçain-sur-Besbre ou Thionne... Mais pas seulement . Il est aussi question de recettes, d'informatique, de cartes postales, de métiers anciens, d' adresses d'artisans et de commerçants, d'hommages et de jardinage... Il y a 1050 messages publiés dont la qualité n'est pas égale, et Vous chères lectrices et chers lecteurs Vous trouverez tous les messages ici par ce lien. Malone03 fête ses dix ans d'existence au mois de juillet 2017. Il fut une sorte de pionnier dans la région, aujourd'hui toutes les communes, toutes les entreprises possèdent leur site et leur blogue... donc il a fallu s'adapter et les histoires des anciens, du petit caillou inconnu m'intéressent comme beaucoup d'entre Vous.

Les Éleveurs Français vont mourir, c'est la loi du marché

Les Éleveurs Français vont mourir... c'est la loi du marché.

Ce soir, un responsable de Lactalys, une multinationale du conditionnement du lait, l'a dit sur TF1 en termes diplomatiques :

1- Nous ne pouvons pas payer le lait plus cher en France que nous ne l'achetons en Allemagne.



2- C'est sûr : l'avenir des éleveurs Français est en question, et leur avenir est menacé. En clair, et même en très clair, TF1 a montré ce soir, que le prix du litre de lait pour le consommateur a augmenté ! Passant à 85 centimes contre 78 avant la crise , alors que le prix payé aux producteurs a fortement chuté, passant de 38 à 27 centimes.

Les deux tiers du litre de lait payé par les consommateurs sont des bénéfices pour la grande distribution et pour la multinationale qui conditionne les packs ! Leurs bénéfices explosent.

Mais, les éleveurs crèvent.

C'est normal. C'est souhaitable, pour abonder le bénéfice de ces multinationales du lait.

Si les producteurs Français meurent, les multinationales se tourneront alors complètement vers d'autres pays européens comme l'Allemagne, ou le lait coûte moins cher, grâce à d'immense fermes de plusieurs milliers de vaches aux énormes mamelles, sur tapis roulant.

Labourages et pâturages sont les deux mamelles de la France.

Des mamelles en forme de dollars.

Texte ;  Jean-Claude Bourret 

Aucun commentaire:

Bienfaits du miel de tilleul

Bienfaits de la fraise

Recette confiture de mûres

Apiculture respectueuse | Miel de l' Allier | Hubert Regnier | St-Léon

Recette fondue auvergnate

RECETTE SALADE DE PISSENLIT